Cours – Actualités en gynécologie

Cours sur les actualités en gynécologie du 18 février 2016

1) Histoire :

Découverte de l’endométriose en 1860
2006 : Première recommandations en France

2) Définition :

C’est une ectopie de tissu endométrial en dehors de la cavité utérine.
La pathogénie n’est pas élucidée, il existe plusieurs hypothèses.

3) Epidémiologie :

C’est une maladie gynécologique chronique fréquente en augmentation réelle. Donc un problème de santé publique. 15 à 20% des femmes en âge de procréer.
9 ans = le délai diagnostique moyen.

4) L’endométriose pelvienne :

Il existe 4 spectres clinico-pathologiques :
– Utérine
– Annexielle
– Péritonéale
– Profonde

5) Diagnostic :

La règle des 6D :
– Dysménorrhée avec absentéisme scolaire / professionnel
– Dyspareunie profonde
– Dyschésie rectale
– Dysurie douloureuse
– Douleur pelvienne chronique
– Dysfertilité

Les autres signes auxquels penser : Scapulalgie droite, sciatalgie, nodule pariétal douloureux, hématurie, PNO, hémothorax, hémoptysie.

L’imagerie +++ :
– Echographie pelvienne par voie endovaginale en 1ère intention
– IRM pelvienne
– Coloscanner
– Echographie endorectale

La coelioscopie ne doit être faite que si thérapeutique.

6) Traitement médicaux :

Antalgiques :
– AINS (Flurbiprofène / ac méfénamique, kétoprofène, ibuprofène)
– Palier 2 : Ibuprofène + codéine
– Gabapentine / Antidépresseur imipraminique

Hormonothérapie :
– Oestroprogestatifs : En continu, 2ème génération 0,02 ou 0,03mg EE/LNG
– Macro (nomegestrol, promégestone) ou microprogestatifs (Desogestrel)
– DIU au levonorgestrel
– Agonistes de la LHRH

7) Chirurgie :

Traitement de 2ème intention
Consultation avec spécialiste, RCP