Natrémie

Définition :
– Reflet de l’état d’hydratation intracellulaire

Valeurs normales :
– 135-145mmol/L
– Nouveau-né 130-145mmol/L

Indications :
– Ionogramme

Causes d’élévation :
= Déshydratation intracellulaire (soif, sécheresse des muqueuses, perte de poids, somnolence, convulsions, coma, risque d’HSD, thrombose veineuse cérébrale)
– Déshydratation IC isolée = Perte d’eau pure
* Rénales : Diabète insipide
* Pumonaires : Intubation, infection, trachéostomie
– Déshydratation IC et EC = Perte d’eau et de sel
* Rénales : coma hyperosmolaire du diabétique, sd de levée d’obstacle
* Extrarénales (urines très concentrées) : GEA, coups de chaleur, mucoviscidose
– Déshydratation IC et hyperhydratation EC = Rétention de sel
* Perfusion excessive de solutés hypertoniques
* Noyade en eau de mer

Causes de diminution :
= Hyperhydratation IC (nausées, vomissements, confusion, convulsions, coma)
– Hyperhydratation IC et déshydratation EC (yeux creux, pli cutané, hypoTA, tachycardie) = Perte de sel plus importante que perte d’eau = Déplétion.
* Natriurèse faible < 10mmol/L : Pertes extrarénales donc vom, diarrhée, occlusion, pancréatite, péritonite. * Natriurèse élevée > 20mmol/L : Pertes rénales donc hypoaldo (kaliurèse basse), prise de diurétiques et pathologies rénales (kaliurèse élevée)
– Hyperhydratation globale = Dilution
* Insuffisance en cortisol
* Insuffisance cardiaque
* Cirrhose
* Hypothyroïdie
– Hyperhydratation IC avec LEC normal : SIADH