Archives pour la catégorie Cardiologie

Cours – Actualités cardiovasculaires

Cours du 28 janvier 2016 en rapport avec les actualités cardiovasculaires

Hta résistante : = malgré diurétiques dont un thiazidique
Questions à se poser :
– poso adaptée ?
– prend t-il les traitements
– vérifier chiffres avec mapa / automesures
– facteur favorisant (ains etc…)
Si c’est vraiment résistant : adresser vers un spécialiste qui ajoutera 4eme médicament (aldactone 12,5mg)

Étude sprint fin 2015 montre un bénéfice à diminuer le chiffre tensionnel a 120mmHg plutôt que 140mmHg. Limites : exclusion des diabétiques et des avc . Suivi interrompu à 3 ans

Hta et grossesse :
– 14/9
– 20SA pour hta gestationnelle et pré éclampsie
– confirmer par mapa ou auto mesure
– BU systématique si HTA
– ttt systématique si >16/11
– pad doit être entre 85 et 110
– aldomet trandat nicardipine nifedipine
– pas les autres
– carnet de suivi
– vue une fois par mois minimum
– pré éclampsie : betamethasone
– pas de restriction hydro sodée
– pas de remplissage vasculaire
– sulfate de magnésium si avant 33sa
– si pré éclampsie sévère avant 24sa : discuter l’interruption de grossesse
– entre 24 et 34 : surveillance rapprochée en milieu spécialisé
– apres 34sa : déclencher l’accouchement
– aspirine si pré éclampsie à la précédente grossesse
– continuer à traiter après l’accouchement
– pas doestroprogestatifs.
– diu ou progestatifs seuls
– consultation d’annonce sur risque cv à vie
– bilan étiologique

Diabète et bénéfice CV :
Une étude évaluant un nouveau traitement (Empaglifozine) de non infériorité et de supériorité montre des résultats prometteurs sur la morbi mortalité, ce qui jusqu’à présent avait été pas ou mal prouvé.

Artériopathie oblitérante des membres inférieurs

Diagnostic :
– Asymptomatique au début
– Abolition des pouls
– Souffle
– IPS < 0,9 - Puis ischémie d'effort : Claudication intermittente à type de crampe - Puis ischémie critique : Troubles trophiques - Echo en première intention Médicaments :
– Acide acétylsalicylique : 75 à 160mg/jr
– Atorvastatine
– Ramipril : 1,25mg le matin à augmenter progressivement jusqu’à 10mg en surveillant la fonction rénale
– Paracétamol

Règles hygiénodiététiques :
– Arrêt tabac
– Régime hypolipémiant +/- antidiabétique si DT
– Activité physique quotidienne 30mn marche
– Education thérapeutique, réadaptation à la marche

Troponine

Valeurs normales :
– Inférieure à 0,2 ng/mL

Indications :
– Suspicion d’IDM

Causes d’élévation :
– IDM : S’élève dès H3. Pic à 24h. Se normalise entre 5 et 10 jours.
– Insuffisance cardiaque (proportionnellement à la gravité)
– Myocardites
– Péricardites (bonne spécificité, sensibilité faible)
– Parfois dans l’embolie pulmonaire
– Élévation de la créatinine

Causes de diminution :
– Rien

Myoglobine

Définition :
– Transport de l’oxygène dans les tissus musculaires
– Passe dans le sang et l’urine lors de destruction musculaire

Valeurs normales :
– Sang : Inférieure ou égale à 90 μg/L
– Urines : Absente

Indications :
– Suspicion d’IDM
– Suspicion de rhabdomyolyse

Causes d’élévation :
– IDM. Dès la 2ème heure puis pic entre H6 et H10. Normalisé en 24h.
– Rhabdomyolyse traumatique
– Rhabdomyolyse non traumatique : efforts musculaires prolongés, compression musculaire, myopathies, drépanocytose
– Insuffisance rénale

Causes de diminution :
– Rien

LDH

Définition :
– Lactico-déshydrogénase
– Présente dans le myocarde, les hématies, les reins, les muscles squelettiques, le foie

Valeurs normales :
– Adulte <300 UI/L - Enfant : 180-650 UI/L Indications :
– Suspicion d’IDM
– Douleur thoraique
– Suspicion de cytolyse hépatique
– Evaluation de la masse tumorale dans certains lymphomes ou leucémies
– Suspicion de pathologie musculaire

Causes d’élévation :
– IDM : Augmente entre 6 à 12h. Pic à 72H. Normalisé en 10 à 15jrs
– EP
– Infarctus rénal ou pulmonaire
– Hémolyse
– Mononucléose infectieuse
– Cytolyse hépatique
– Foie cardiaque
– Métastases hépatiques
– Pancréatite aiguë
– Acidose lactique
– Choc septique
– Destricton et atteinte des muscles squelettiques : dermato myosites, myopathies, dystrophie musculaire
– Intervention chirurgicale
– Leucémies, lymphomes
– Dialyse rénale
– Effort biolent
– Médicaments : Anti épileptiques, antidépresseurs

Causes de diminution :
– Rien

CPK

Définition :
– Créatine phospho-kinase
– Enzymes participant au transfert d’énergie
– MM (muscles squelettiques), MB (myocarde), BB (cerveau)
– Libérés par les cellules quand elles souffrent

Valeurs normales :
– Homme : 15-130 UI/L
– Femme : 15-95 UI/L
– Nouveau né : 70-580 UI/L
– Enfant < 1 an : 20-120 UI/L Indications :
– Suspicion d’IDM
– Suspicion de rhabdomyolyse
– Suspicion et surveillance de dermatomyosites, myopathies
– Surveillance de médicaments (statines +++)
– Suspicion de crise comitiale tonico-clonique

Causes d’élévation :
– IDM : A partir de 4 à 8h. Pic à 24h. Retour à la normale à J3.
– Rhabdomyolyse
– Traumatismes musculaires y compris injections IM
– Efforts physiques prolongés
– Crises comitiales tonico-cloniques
– Hyperthermie maligne
– Dermatomyosites
– Myopathies
– Certaines tumeurs
– Sérum hémolysé
– OH chronique
– Hypothyroïdie
– Infections (ornithose, psittacose, téténos)
– Atteintes méningées (BB)
– Intoxication à l’oxyde de carbone
– Certains médicaments : Statines +++

Causes de diminution :
– Rien