Archives pour la catégorie Dermatologie

Trace – Prise en charge des plaies

Prise en charge des plaies selon les stades

1) Nécrose sèche :20160306_160154

Objectif : Détersion
Lavage : Nettoyer à l’eau savonneuse ou sérum physiologique
Action : Scarifier (bistouri), Déterger (bistouri, curette), Ramollir (hydrogel)
Pansement primaire : Hydrogel
Pansement secondaire : Film transparent
Fréquence de changement : 24 à 48h

2) Nécrose humide20160306_160126

Objectif : Détersion
Lavage : Nettoyer à l’eau savonneuse ou sérum physiologique
Action : Déterger (bistouri, curette)
Pansement primaire :
– Peu d’exsudat : Hydrocellulaire ou film transparent
– Exsudat : Alginate, hydrofibre
– Quelque soit l’exsudat : irrigo-absorbant
Pansement secondaire : Si très exsudatif : Compresses sèches ou pansement absorbant américain
Fréquence de changement : 24 à 48h ou à saturation

3) Plaie fibrineuse20160306_160011

Objectif : Détersion
Lavage : Nettoyer à l’eau savonneuse ou sérum physiologique
Action : Déterger (bistouri, curette)
Pansement primaire :
– Peu d’exsudat : Hydrocellulaire ou film transparent
– Exsudat : Alginate, hydrofibre
– Quelque soit l’exsudat : irrigo-absorbant
Pansement secondaire : Si très exsudatif : Compresses sèches ou pansement absorbant américain
Fréquence de changement : 24 à 48h ou à saturation

4) Plaie bourgeonnante20160306_155930

Objectif : Bourgeonnement
Lavage : Nettoyer à l’eau savonneuse ou sérum physiologique
Action : Rien
Pansement primaire :
– Peu d’exsudat : Hydrocellulaire ou hydrocolloïde
– Exsudat : Alginate, hydrofibre
Pansement secondaire : Si très exsudatif : Compresses sèches ou pansement absorbant américain
Fréquence de changement : 72h ou à saturation

5) Dermabrasion aiguë ou fin de cicatrisation20160306_155846

Objectif : Epidermisation
Lavage : Nettoyer à l’eau savonneuse ou sérum physiologique
Action : Rien
Pansement primaire : Interface ou hydrocolloïde mince
Pansement secondaire : Compresses sèches ou interface
Fréquence de changement : 72h ou à saturation

6) Les différentes classes de pansement
a) Hydrocolloïde
– Action : déterge, protège, absorbe
– Principaux produits : Duoderm, comfeel, algoplaque
b) Hydrogel
– Action : Hydrate et ramollit
– Principaux produits : Hydrotac (hydrate), Purilon (ramollit)
c) Alginate
– Action : déterge, absorbe +++, hémostatique
– Principaux produits : Algosteril, urgosorb, biatain alginate
d) Irrigo-absorbant
– Action : Déterge
– Principaux produits : Hydroclean
e) Hydrofibre
– Action : absorbe +++
– Principaux produits : Aquacel
f) Hydrocellulaire :
– Action : Absorbe, protège
– Principaux produits : Aquacel foam, allevyn, biatain, mepilex
g) Film polyuréthane
– Action : protège
– Principaux produits : Tegaderm
h) Interface
– Action : protège
– Principaux produits : Mepitel, urgotul

7) Particularités des plaies :

Si odeurs : Pansement charbon recouvrant le pansement primaire (askina carbosorb)
Si hyper bourgeonnement : Corticoïde local en couche épaisse.
Si macération : protection peau péri-lésionnelle avec plaque hydrocolloïde découpée à la forme de la plaie ou CONVEEN PROTACT.
Si plaie creuse : Le pansement doit être en contact direct avec la plaie.

Cours – Dermatologie 1

Cours de dermatologie 1 du jeudi 28 Janvier 2016 :

Eczéma (dermite péri orale) :
dermatite péri orale

Eczéma au parfum :
eczéma parfum

Eczéma des paupières (dermatite palpébrale) -> pas de ctc sur paupières !!! :
dermatite palpébrale

Eczéma de contact (au nickel, aux ains) :
eczéma contact nickel

Eczéma atopique aux coudes :
eczéma atopique coude

Eczéma nummulaire :
eczéma nummulaire

Eczéma professionnel (sel de Chrome et ciment) -> ctc / émollients / éviction :
eczéma professionnel

Eczéma de contact vésiculeux à la lanoline :
eczéma lanoline

Eczématides acromiantes :
eczématides achromiantes

Pytiriasis versicolor (tâches acromiantes). Prurigineux. Imidazolés :
pytiriasis versicolor

Classification des corticoïdes selon leur activité :
classificiation corticoides

Eczéma marginé de Hebra (dermatophyte ou autre germes) -> faux amis car n’est pas un eczéma, à traiter par imidazolés :
eczéma marginé hébra

Érythème pigmenté fixe (souvent induit par un médicament) :
érythème pigmenté fixe

Varicelle (diagnostic différentiel = prurigo strophulus) :

Chickenpox on the back of the child.
Chickenpox on the back of the child.

Zona :
zona

Herpès :
herpès

Dysidrose (contexte de stress) :
Dyshidrose

Lichen plan (pommade ctc forte) :
lichen plan
Souvent atteinte buccale associée

Impétigo (staph ou strepto) : phénomène de kobner sur lésion de grattage)
impétigo

Furoncle  / echtyma :
Ecthyma

Perlèche (candida ou bactérie donc imidazolés ou fucidine)
perlerche

Rouget de porc :
Rouget_humain

Pytiriasis rosé de gilbert (disparaît tout seul) : médaillon central. HHV7. Sur un métamère. Très fréquent. Peu prurigineux
pytiriasis-rosé-gilbert

Herpès circiné (dermatophytose, contexte de chien : microsporum canis)
herpès circiné

Teigne :
teigne

Toutes candidose ou dermatophytose unguéale doit faire l’objet d’un prélèvement
Onyxis candidosique
onyxis candidosique
Diagnostic différentiel : psoriasis pustuleux plantaire

Psoriasis : signe de la bougie :
psoriasis bougie

Dermite séborrhéique (levure malassezia furfur) :
dermite seborrhéique

Gale :
gale

Urticaire :
urticaire

Histiocytofibrome :
Histiocytofibrome

Langue géographique :
langue géographique

Verrue vulgaire :
verrue vulgaire

Molluscum contagiosum (pox virus) :
molluscum contagiosum

Condylomes :
condylome

Érythème fessier du nrs (bepanthene) :
erytheme_fessier
Si candidose : pevaryl

Rougeole :
rougeole

Megalerytheme épidémique (joues souffletés membres inf pvb19) :
mégalérythème épidémique

Angiome plan :
angiome plan

Angiome tubéreux :
angiome tubéreux

Naevi :
naevus

Tâches café au lait (penser à neurofibromatose) :
tache café au lait

Livedo :
livedo

Érythème annulaire centrifuge :
érythème annulaire centriduge

Candidose digestive

Diagnostic :
– Muguet (Enduit blanchâtre) précédé d’un érythème diffus
– Perlèches
– Prurit (si localisation anale), érythème suintant
– Dysphagie (si atteinte oesophagienne
– Rechercher un facteur favorisant : CTC, ATB, diabète, Immunodépression

Traitement d’une candidose oropharyngée chez un patient séroneg
– Amphotéricine B 10% (fungizone) suspension buvable : 2 cuillères à café matin, midi, soir en dehors des repas en faisant bain de bouche 2mn puis avaler. 3 semaines

Traitement d’une candidose oesophagienne :
– Fluconazole 200mg matin et soir J1 puis matin pendant 3 semaines

Règles hygiénodiététiques :
– Hygiène buccodentaire, soins dentaires
– Arrêt ATB et CTC si possible

Cas particuliers :
– VIH : Ceci indique que CD4 < 400 donc traitement systémique - Grossesse : CI du fluconazole, pouvant être remplacé par ampho B sus buvable - Insuffisance rénale : Réduire poso si Clairance < 50mL/mn - Traitement proarythmogène, hypokaliémiant, hypoMg : Surveillance ECG car risque d'allongement du QT.

Brûlures

1er degré :
– Trolamine (biafine) : 1 application plusieurs fois par jour jusqu’à cicatrisation
– Paracétamol systématique 1g x 3 par jour
– Tramadol

2ème degré :
– Faire par IDE soins locaux quotidiens WE et jours fériés jusqu’à cicatrisation : lavage à l’eau et savon puis pansement d’interface 1 plaque par jour.
– Recouvrir d’une couche épaisse de sulfadiazine argentique (flammazine).
– Compresses stériles
– Bandages
– Antalgiques

Hydratation abondante +++

Cours – Dermatologie 2

Cours de dermatologie 2 du jeudi 29 Janvier 2015 :

Première partie sur les pathologies du sujet âgé :

1) Elastoïdose de Favre Racouchot
elastoidose-favre-racouchot

2) Gale
gale

3) Nuque rhomboïdale
nuque-rhomboidale

4) Purpura sénile de Bateman
purpura-senile-bateman

5) Rosacée
rosacée

6) Angiome rubis
tache-angiome-rubis

7) Zona
zona

Deuxième partie sur les tumeurs cutanées :

1) Adénome sébacé
adénome-sébacé

2) Carcinome baso cellulaire
carcinome-baso-cellulaire

3) Carcinome baso cellulaire sclérodermiforme
carcinome-baso-cellulaire-sclerodermiforme

4) Carcinome spinocellulaire
carcinome-spinocellulaire

5) Kératoacanthome
kératoacanthome

6) Kératose actinique solaire
keratose-actinique-solaire

7) Kératose séborrhéique
???????????????????????????????

8) Lichen scléro-atrophique
lichen-sclero-atrophique

9) Maladie de Bowen
maladie-bowen

10) Malagie de Paget du sein
maladie-paget-sein

11) Mélanose de Dubreuilh
melanose-de-dubreuilh

12) Molluscum pendulum
molluscum-pendulum-1
molluscum-pendulum-2

13) Pytiriasis rosé de Gilbert
pytiriasis-rosé-gilbert

Troisième partie :

1) Pemphigoïde bulleuse
pemphigoide-bulleuse

2) Toxidermie bulleuse
toxidermie-bulleuse

3) Psoriasis
psoriasis

Acné de l’adolescent et de l’adulte

Rappels :
– Maladie inflammatoire du follicule pilo sébacé
– Physio : Hypersécrétion sébacée, hyperkératinisation, propionibacterium acnes
– Différentes lésions : rétentionnelles (Comédons, microkystes), inflammatoires (papules, pustules, nodules)

Information au patient :
– Traitement pas efficace immédiatement
– Traitement d’attaque et d’entretien
– Effets secondaires

A rechercher :
– Événements favorisants : corticoïdes, barbituriques, vit B12
– CI anti acnéiques : Grossesse
– CI tétracyclines et associations déconseillées : Insuffisance hépatique +++

Prescriptions :

1) Traitement d’attaque pour 3 mois :

– Soins de peau :
– Toilettes : Savon sans savon ou syndet ou eau micellaire
– Crème émolliente pour peau acnéique si besoin le matin
– Acné légère à modérée rétentionnelle :
– Adapalène crème 0,1%
– ou Trétinoïne crème 0,0,25%. Le soir sur les lésions 1 jour sur 2 pendant 15 jours puis tous les jours.
– Acné légère à modérée inflammatoire :
– Adapalène ou trétinoïne le matin
– Péroxyde de benzoyl crème 5% le soir (attention vêtements)
– Acné étentdue ou prolongée :
– Doxycycline 100mg/j ou Lymécycline 300mg/j en une prise, 3 mois max
– Adapalène ou trétinoïne le matin

2) Traitement d’entretien

– Médocs : Adapalène ou trétinoïne le matin
– RHD : Protection solaire +++

3) Acné résistantes à 3 mois de traitement ou très importante :

– Avis spécialisé
– Isotrétinoïne PO